Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Types d'opérations d'usinage : classifications et différences

Explorez les opérations d'usinage essentielles et leurs classifications chez HITOP Industrial, des techniques traditionnelles aux techniques avancées pour la fabrication de précision.
HITOP / Blog / <a href="https://hitopindustrial.com/fr/types-doperations-dusinage/" title="Types d'opérations d'usinage : classifications et différences">Types d'opérations d'usinage : classifications et différences
Types d'opérations d'usinage, classifications et différences

L'usinage est un processus industriel de base qui coupe et façonne avec précision les matériaux selon les formes souhaitées. Il est vital de transformer les matières premières en produits finis à l’aide de divers outils et techniques. 

Ces opérations d'usinage, tournages, fraisageset les perçages élimineront les déchets et feront en sorte que les composants correspondent exactement à la conception.  

Savez-vous?

Environ trente pour cent des processus d'usinage sont des opérations de tournage, qui font tourner une pièce alors qu'un outil de coupe enlève de la matière pour former des formes cylindriques.

L’importance de l’usinage réside dans sa capacité à atteindre une précision et une qualité élevées dans les processus de fabrication. Il permet la production de pièces complexes et personnalisées utilisées dans diverses industries. 

Dans ce blog, SalutTop explorera les types d’opérations d’usinage, les classifications et les différences. 

Usinage | Aperçu général

Usinage, types d'opérations d'usinage

L'usinage peut être défini comme un processus qui implique le façonnage, la découpe ou la finition d'un matériau pour créer des pièces et des produits précis. 

Il s’agit d’utiliser divers outils et techniques pour éliminer les excès de matière et obtenir des formes précises. Il joue également un rôle essentiel dans la réalisation de pièces précises et dans le respect des exigences de conception dans l'industrie automobile et électronique.

Il est essentiel de transformer les matières premières en produits finis en utilisant des méthodes de tournage, de fraisage et de perçage. En bref, l’usinage est un processus fondamental qui contribue à créer divers produits utilisés dans notre vie quotidienne.

Classification des opérations d'usinage 

Types d'opérations d'usinage conventionnelles, types d'opérations d'usinage

La classification des opérations d'usinage consiste à catégoriser les différents processus utilisés dans la fabrication en fonction de leurs fonctions et applications. Ces classifications nous aident à comprendre les diverses méthodes de façonnage, de découpe ou de finition des matériaux. 

Il existe deux catégories principales :

1. Opérations d'usinage traditionnelles

Les opérations d'usinage conventionnelles font référence aux méthodes traditionnelles d'enlèvement de matière utilisant des procédés mécaniques. Dans ces opérations, les outils coupent ou façonnent physiquement la pièce pour obtenir la forme souhaitée. 

Les méthodes d'usinage conventionnelles sont largement utilisées depuis des années et constituent la base de techniques d'usinage plus avancées. Ils offrent précision et contrôle dans la mise en forme des matériaux, ce qui les rend essentiels dans divers processus de fabrication.

2. Opérations d'usinage non traditionnelles

Les opérations d'usinage non traditionnelles, également appelées usinage non conventionnel ou avancé, s'écartent des méthodes de découpe mécanique traditionnelles. Au lieu de cela, ils façonnent les matériaux à l’aide de processus thermiques, chimiques, électriques ou autres processus non conventionnels. 

Les méthodes d'usinage non traditionnelles sont privilégiées pour leur capacité à travailler avec des matériaux difficiles et des conceptions complexes et à offrir une grande précision. Ces techniques élargissent les possibilités de fabrication, en particulier dans les industries nécessitant des composants complexes ou délicats.

Types d'opérations d'usinage conventionnelles

Types d'opérations d'usinage conventionnelles

Ces processus sont fondamentaux dans l’industrie depuis longtemps, fournissant un moyen fiable de produire des composants précis. 

Explorons maintenant quelques types courants dans le cadre de l'usinage conventionnel :

Tournant

Tournant est une opération d'usinage conventionnelle utilisée pour façonner des composants cylindriques. Dans un tour à machine, un support appelé mandrin saisit la pièce et la fait tourner tandis qu'un outil enlève le matériau pour créer la forme requise. 

Lors du tournage, le tour contrôle la vitesse de rotation et la profondeur de coupe, déterminant ainsi les dimensions finales de la pièce cylindrique. Le tournage est polyvalent et permet une précision dans la création de formes cylindriques de différents diamètres et longueurs.

Fraisage

Le fraisage est une opération d'usinage conventionnelle utilisée pour façonner des surfaces plates ou irrégulières sur une pièce. Lors du fraisage, un outil de coupe rotatif à bords multiples est utilisé pour enlever de la matière de la surface de la pièce afin d'obtenir la forme souhaitée. 

La pièce à usiner est généralement fixée à une table et la fraiseuse la déplace dans différentes directions pour créer les caractéristiques souhaitées.

L'outil de coupe, appelé fraise, peut avoir différentes formes et tailles. Il permet la réalisation de fentes, de rainures et de contours complexes. Les mouvements de la fraiseuse contrôlent la profondeur et la direction des coupes, permettant une mise en forme et des détails précis. 

Le fraisage est largement utilisé dans la fabrication pour produire des composants aux formes complexes, allant de simples surfaces planes à des profils tridimensionnels complexes.

Affûtage

Le meulage est utilisé pour affiner la surface d’une pièce à l’aide d’une meule abrasive. Dans ce processus, la meule tourne et entre en contact avec la pièce, éliminant ainsi de petites quantités de matière. Cela aide à obtenir la finition de surface ou la précision dimensionnelle souhaitée. 

Une rectifieuse peut placer la pièce sur une meule qui se déplace à travers ou autour d'elle. Les particules abrasives de la meule coupent la pièce, lissant sa surface ou la façonnant selon des mesures précises. 

Le meulage est couramment utilisé pour les opérations de finition sur les métaux, la céramique et d'autres matériaux, offrant une précision et une qualité de surface élevées.

Forage

Le perçage crée des trous dans un outil. Le perçage est un processus dans lequel un outil de coupe rotatif (un foret) applique une force sur la pièce à usiner. Le matériau est retiré et le trou est formé. Le foret est généralement pointu et possède des rainures hélicoïdales facilitant l'élimination des copeaux.

L'outil est sécurisé et le foret est mis en contact. Lorsque le foret tourne, il coupe le matériau, laissant un trou d'un diamètre égal au diamètre du foret. Les perceuses contrôlent la vitesse et les avances, garantissant ainsi des dimensions précises des trous. Le perçage est une procédure essentielle dans de nombreuses industries, créant des espaces dans les métaux, le bois ou d'autres substances pour une application spécifique, notamment les écrous, les vis et les boulons.

Rabotage

La planification aide à créer des surfaces planes sur une pièce. Lors de la planification, un outil de coupe en un seul point se déplace d'avant en arrière sur la pièce, enlevant la matière couche par couche. La pièce à usiner est généralement fixée à une table et l'outil de coupe, monté sur un vérin alternatif, enlève de la matière à chaque passage.

La raboteuse contrôle la profondeur de coupe et la vitesse de mouvement de l'outil, garantissant une surface lisse et plane. Le rabotage est efficace pour façonner des pièces volumineuses et lourdes, offrant une précision dans l'obtention de surfaces planes avec une épaisseur constante. 

Ce processus est couramment utilisé dans la fabrication pour produire des composants tels que des bâtis de machines, de grandes plaques métalliques et d'autres pièces nécessitant une planéité précise.

Façonner

Le façonnage est un processus qui consiste à couper et à former des matériaux pour créer des surfaces planes ou des contours complexes. Lors du façonnage, un outil de coupe monté sur un vérin alternatif ou une tête d'outil enlève la matière du matériau de travail, le façonnant dans la forme souhaitée. 

Le matériau de travail est généralement maintenu dans un étau ou sur une table, et le mouvement de l'outil de coupe est contrôlé pour obtenir la forme souhaitée. 

La mise en forme produit des composants avec des contours, des angles ou des courbes spécifiques. Ce processus est polyvalent et applicable à divers matériaux, offrant une précision dans la mise en forme et les détails à des fins de fabrication.

Brochage

Le brochage est une opération d'usinage classique impliquant un outil de coupe denté, appelé broche, pour enlever de la matière et créer des formes précises et complexes sur un composant. Le composant, souvent appelé pièce ou objet en cours d’usinage, est généralement maintenu immobile dans un montage.

Cette broche possède une séquence de dents ou de tranchants qui se développent progressivement. Pendant le brochage, la broche est dans une position stationnaire tandis qu'elle est tirée ou poussée à travers elle, enlevant ainsi de la matière. 

Ce processus crée efficacement des rainures de clavette, des cannelures ou d'autres profils complexes sur la surface du composant. Le brochage est largement utilisé dans le secteur manufacturier pour obtenir des formes précises et reproductibles dans divers matériaux.

Formation d'engrenages 

Formation d'engrenages est un processus d'usinage utilisé pour créer des engrenages, qui sont des composants mécaniques dentés qui transmettent le mouvement et la puissance entre les arbres rotatifs. Dans le formage d'engrenages, des outils de coupe spécialisés, tels qu'une fraise-mère ou un façonneur d'engrenages, sont utilisés pour façonner les dents de l'engrenage.

La pièce à usiner, souvent un disque ou un cylindre rotatif, est maintenue en place et l'outil de coupe est mis en contact avec elle. Lorsque l'outil de coupe se déplace sur la pièce, il coupe le matériau, formant ainsi les dents de l'engrenage. 

Dans la fabrication de machines et d'équipements, la formation d'engrenages est cruciale lorsqu'un mouvement précis et synchronisé est requis. Ce processus garantit la création d'engrenages avec des profils de dents précis, permettant un fonctionnement fluide et efficace dans divers systèmes mécaniques.

Génération d'engrenages

La génération d'engrenages est un processus d'usinage qui rend efficaces des engrenages précis. Dans cette méthode, un outil spécial appelé fraise-mère enlève de la matière et crée des dents d'engrenage sur la pièce.

L'ébauche d'engrenage, la pièce de départ, est fixée et la table de cuisson entre en contact avec elle. 

La pièce à usiner et la table de cuisson tournent ensemble, façonnant les dents de l'engrenage au fur et à mesure de leur mouvement. La génération d'engrenages est connue pour sa précision et sa vitesse, ce qui la rend idéale pour produire des engrenages en grande quantité avec des formes de dents cohérentes. 

Ce processus est couramment utilisé pour fabriquer divers ensembles d'engrenages d'application, garantissant des performances mécaniques fiables et fluides.

Ces opérations d’usinage conventionnelles constituent l’épine dorsale de la fabrication. Ils garantissent l’exactitude et la précision requises pour divers produits et applications, des objets du quotidien aux machines complexes.

Types d'opérations d'usinage non conventionnelles

Types d'opérations d'usinage non conventionnelles

Les opérations d'usinage non conventionnelles font référence à un ensemble de processus de fabrication avancés qui s'écartent des méthodes traditionnelles. Contrairement aux techniques conventionnelles, ces opérations ne reposent pas sur un contact direct entre l'outil et la pièce. 

Au lieu de cela, ils emploient des approches innovantes, utilisant souvent de l’énergie thermique, chimique, électrique ou mécanique pour façonner ou éliminer des matériaux. 

Ces méthodes sont cruciales pour travailler avec des matériaux difficiles à manipuler avec des moyens conventionnels, notamment des alliages durcis ou des composants complexes. 

Explorons leurs types. 

Usinage par électroérosion (EDM)

GED est une méthode d'usinage non conventionnelle qui utilise l'énergie électrique pour former et retirer des matériaux d'une pièce. Humanisez la phrase donnée. 

Dans cette méthode, un outil conducteur, souvent constitué de matériaux comme le cuivre ou le graphite, est connecté à une alimentation électrique à côté de la pièce, généralement composée d'un métal conducteur. 

Un champ électrique est créé en rapprochant l'outil et la pièce sans contact. Ce champ ionise le fluide diélectrique environnant, formant un canal plasma conducteur. 

Lorsque la tension atteint un point critique, une décharge d’étincelle se produit à travers ce canal, générant une chaleur intense qui fait fondre et vaporise une petite partie du matériau de la pièce. 

Le fluide diélectrique élimine ensuite le matériau fondu. Ce processus se répète rapidement et le mouvement contrôlé de l'outil façonne la pièce avec précision. L'EDM est particulièrement utile pour l'usinage de matériaux difficiles à couper de manière conventionnelle, tels que les aciers trempés et les alliages résistants à la chaleur.

Usinage chimique 

L'usinage chimique implique l'élimination sélective de matière d'une pièce à l'aide de réactions chimiques. Dans ce processus, un masque de protection, généralement constitué de résine photosensible, est appliqué sur la surface du matériau. 

Le masque est conçu pour résister à l’action chimique qui s’ensuit. Les zones exposées de la pièce, où l'enlèvement de matière est souhaité, sont vulnérables à un agent chimique. 

Cet agent de gravure réagit avec les zones qui ne sont pas protégées, les provoquant à se dissoudre ou à être éliminées, ce qui donne la forme ou le motif souhaité. L'efficacité de cette technique réside dans sa capacité à créer des motifs complexes et détaillés sur la surface de la pièce. 

L'usinage chimique est couramment utilisé dans les industries exigeant une haute précision, telles que l'électronique et l'aérospatiale, pour produire des composants aux géométries complexes qui peuvent être difficiles à réaliser avec des méthodes conventionnelles.

Usinage électrochimique

Usinage électrochimique utilise des réactions électrochimiques pour usiner la pièce avec précision.

Dans ECM, un outil et la pièce sont immergés dans une solution électrolytique. L'outil, souvent constitué d'un matériau conducteur, est connecté à la borne positive d'une alimentation électrique, tandis que la pièce, également conductrice, est connectée à la borne négative. 

Le processus de dissolution des ions métalliques de la pièce est facilité par des réactions électrochimiques à l'interface outil-pièce lorsqu'une tension électrique est appliquée. Cette dissolution contrôlée élimine la matière de la pièce, créant ainsi la forme souhaitée. L'ECM est particulièrement efficace pour les composants complexes et complexes.

Usinage par jet abrasif

AJM est une technique d'usinage avancée utilisant un flux de particules abrasives à grande vitesse pour éliminer le matériau d'une pièce à usiner.

Dans AJM, un mélange de fines particules abrasives et d’air sous pression est dirigé vers la surface de la pièce à travers une buse. Les particules abrasives présentes dans le jet impactent le matériau à grande vitesse, provoquant l'érosion et l'élimination des matériaux indésirables. 

Le mouvement de la buse est soigneusement contrôlé pour obtenir la forme et la précision souhaitées. AJM est polyvalent et capable de travailler sur divers matériaux, notamment les métaux, la céramique et les composites. Il est particulièrement utile pour découper des formes complexes et des matériaux délicats.

Usinage par ultrasons

L'usinage par ultrasons (UM) est un processus d'usinage non traditionnel qui utilise des vibrations ultrasoniques pour éliminer la matière d'une pièce. En USM, un outil, généralement constitué d'un matériau plus mou que la pièce à usiner, est pressé contre la pièce avec une force spécifique. 

Dans le même temps, une suspension abrasive, pouvant contenir des particules abrasives et un liquide, est introduite entre l'outil et la pièce. L'outil vibre à des fréquences ultrasoniques, ce qui amène les particules abrasives contenues dans la boue à frapper la pièce, entraînant un enlèvement de matière par abrasion. 

Les vibrations ultrasoniques améliorent l’efficacité de l’enlèvement de matière, permettant un usinage de précision de formes complexes et de matériaux durs. USM trouve des applications dans des secteurs où la haute précision et la finesse des détails sont essentiels, comme la fabrication de composants microélectroniques et de dispositifs médicaux délicats.

Usinage de poutres électroniques 

L'EBM est un processus qui utilise un faisceau d'électrons à haute vitesse pour éliminer la matière d'une pièce. 

Dans l'EBM, les électrons sont générés dans un canon à électrons et accélérés à des vitesses élevées à l'aide d'un champ électrique. Le faisceau d'électrons focalisé est dirigé vers la pièce à usiner, libérant une quantité concentrée d'énergie thermique lors de l'impact. 

Cette chaleur intense fait fondre et vaporise la matière, provoquant son élimination. EBM est très précis et capable d’usiner des formes complexes avec un minimum de déchets de matériaux. Il est largement utilisé dans les industries exigeant une grande précision et des détails fins, comme l'aérospatiale et la fabrication de composants de précision pour différentes applications.

Usinage par faisceau laser

L'usinage par faisceau laser fait référence à une méthode qui utilise un faisceau laser focalisé pour couper, façonner et graver des matériaux.
Dans LBM, un laser haute puissance est focalisé sur la surface de la pièce pour produire un faisceau intense de lumière cohérente. Cette énergie concentrée chauffe le matériau jusqu'à un point de vaporisation ou de fusion, provoquant son élimination. 

La précision du faisceau laser permet un usinage précis et complexe, ce qui le rend adapté à divers matériaux, notamment les métaux, les plastiques et la céramique. Le LBM est largement utilisé dans les industries de fabrication de l’électronique, de l’automobile et des dispositifs médicaux.

Traditionnel contre. Opérations d'usinage non traditionnelles | Différences 

Les principales différences entre les opérations d'usinage traditionnelles et non traditionnelles sont les suivantes. 

Fonctionnalité Opérations d'usinage traditionnellesUsinage non traditionnel Opérations 
Matériaux utilisésCarbure/Acier rapide Céramiques/Composites
PrécisionFaible précision Haute précision 
Vitesse d'usinageGrande vitesse Faible vitesse
Finition des surfacesRayures / MarquesSurface lisse 

Matériaux utilisés

Concernant les matériaux utilisés, l'usinage conventionnel se concentre principalement sur les métaux comme acier et aluminium en raison de la durabilité et de la ténacité requises pour les outils de coupe. 

Les procédés d'usinage non conventionnels présentent une plus grande polyvalence, permettant d'usiner une gamme plus large de matériaux, notamment les céramiques et les composites, élargissant ainsi le champ d'application de ces méthodes.

Précision

La précision est un aspect fondamental qui distingue les opérations d'usinage conventionnelles et non conventionnelles. Dans l'usinage conventionnel, comme le fraisage ou le tournage, la précision est influencée par des facteurs tels que l'usure des outils et les vibrations. 

Comme l’outil de coupe interagit directement avec la pièce à usiner, une usure progressive peut se produire au fil du temps, affectant la précision du processus d’usinage. En revanche, les opérations d'usinage non conventionnelles, telles que Usinage par décharge électrique (EDM) ou découpe laser, offrent souvent une plus grande précision. 

Vitesse d'usinage

En termes de vitesse d'usinage, les procédés conventionnels fonctionnent souvent à des vitesses plus élevées en raison du contact direct entre l'outil de coupe et la pièce à usiner. Cependant, l'efficacité des méthodes non conventionnelles dépend de l'application d'énergie pour l'enlèvement de matière, ce qui peut parfois entraîner des vitesses d'usinage plus lentes.

Finition de surface 

Finition des surfacesIl s'agit d'un aspect critique de l'usinage, qui influence l'apparence et la fonctionnalité du produit final. En usinage conventionnel, le contact direct entre l'outil et le matériau peut laisser des marques d'outil sur la surface, affectant la finition. 

À l’inverse, les méthodes non conventionnelles donnent généralement des finitions de surface plus lisses car il n’y a pas d’interaction physique de l’outil avec la pièce, ce qui se traduit par une qualité de surface améliorée.

Pourquoi les opérations d’usinage sont-elles importantes ?

Les opérations d'usinage sont cruciales car elles permettent la mise en forme et la finition précises des matériaux, garantissant ainsi la création de composants précis et de haute qualité. Ces opérations jouent un rôle essentiel dans la fabrication en transformant les matières premières en produits finis utilisés dans diverses industries. 

L'usinage est essentiel pour obtenir des tolérances serrées et répondre aux exigences de conception spécifiques. Il permet la production de pièces complexes et personnalisées, contribuant ainsi à la précision et à la fonctionnalité globales des produits. Avec l'usinage, il serait plus facile de créer les composants précis nécessaires à divers articles.

Chez HiTop, nous accordons la priorité à une qualité de premier ordre, garantissant que nos outils sont durables et fournissent des services exceptionnels. Notre engagement envers l’innovation nous distingue en proposant des solutions de pointe qui vous permettent de garder une longueur d’avance dans l’industrie. Que vous ayez besoin d'un usinage conventionnel ou non conventionnel, HiTop propose une gamme polyvalente d'outils pour répondre aux divers besoins de fabrication. 

Conclusion

Comprendre les classifications et les différences entre les opérations d’usinage est crucial pour diverses industries. Les méthodes conventionnelles, avec contact direct outil-matériau, offrent un usinage à grande vitesse mais peuvent compromettre la précision. 

Utilisant des sources d’énergie, les processus non conventionnels excellent en termes de précision et de finitions de surface plus lisses, s’adaptant à une plus large gamme de matériaux.

Les deux approches jouent un rôle essentiel dans la fabrication et contribuent à diverses applications. Les fabricants doivent peser les avantages et les limites de chaque méthode en fonction des exigences de leur projet. Pour des conseils d'experts et des outils d'usinage, contact HiTop pour des prestations de qualité. 

FAQ

Quelle est l’opération d’usinage la plus courante ?

L'opération d'usinage la plus courante est le tournage. Une pièce tourne et un outil de coupe enlève de la matière pour créer une forme cylindrique. Il est largement utilisé pour produire des pièces rondes telles que des arbres, des tiges et des disques. Le tournage est essentiel dans la fabrication pour sa simplicité, son efficacité et sa polyvalence dans le façonnage de divers matériaux.

Quelles sont les opérations en langage machine ? 

En langage machine, différents types d'opérations sont exécutés par l'unité centrale de traitement (CPU) d'un ordinateur pour effectuer des tâches spécifiques. Ces opérations englobent des fonctionnalités fondamentales, notamment des opérations arithmétiques telles que l'addition, la soustraction, la multiplication et la division. Ces diverses opérations forment collectivement l'ensemble essentiel d'instructions que le processeur de l'ordinateur suit pour exécuter des tâches et exécuter des programmes.

Quels sont les trois types d’opérations ?

De manière générale, il existe trois grands types d’opérations : 

  1. Les opérations de fabrication consistent à couper, façonner et assembler des matériaux pour créer des produits finis.
  2. Les opérations commerciales englobent les activités liées à la gestion d'une entreprise, telles que la finance, le marketing et les ressources humaines.
  3. Les opérations informatiques font référence aux tâches effectuées par les ordinateurs, notamment les calculs arithmétiques, le transfert de données et les opérations logiques. 

Articles Liés

Table des matières

Article similaire

French

Contactez-nous aujourd'hui, obtenez une réponse demain

Vous disposez de deux méthodes pour fournir des fichiers

Remarque : Vos informations/fichiers resteront strictement confidentiels.

Bonjour, je suis Sparrow Xiang, COO de la société HiTop, mon équipe et moi serions heureux de vous rencontrer et de tout savoir sur votre activité, vos exigences et vos attentes.